Catégories
réduire ses déchets

🌾 composter, c’est pas compliquĂ© !

Voici la poubelle type d’un foyer français. Toutes les Ă©tudes sont unanimes, les dĂ©chets vĂ©gĂ©taux reprĂ©sentes environ 1/3 de nos dĂ©chets. C’est plutĂ´t une bonne nouvelle, cela signifie que nous ne sommes pas encore au royaume de la malbouffe, et que nous cuisinons des produits frais.

Le problème, c’est qu’en mettant ces dĂ©chets vĂ©gĂ©taux dans notre poubelle d’ordures mĂ©nagères, il seront brĂ»lĂ©s ou enfouis. Essayez de brĂ»ler une Ă©pluchure de lĂ©gume chez vous, et vous allez vite comprendre le problème: c’est une matière humide, donc très difficile Ă  rĂ©duire en cendre. (Ă©videmment, il y a de l’eau!) donc cela demande une Ă©nergie considĂ©rable aux incinĂ©rateurs pour en venir Ă  bout. En plus de cela, brĂ»ler des dĂ©chets verts contribue Ă  la dĂ©gradation de la qualitĂ© de l’air. Lors de la combustion, de nombreux polluants sont Ă©mis (comme des particules fines) et nous savons que les respirer est cancĂ©rigène.

En bref, on s’empoisonne. Nous-mĂŞmes. Tout seuls comme des grands.

La bonne nouvelle, c’est qu’une solution existe ! et franchement, elle date de la nuit des temps… le compost. Il s’agit tout simplement de rendre Ă  la Terre ce qu’elle nous a offert. Le principe est simple: faire fermenter les dĂ©chets organiques pour en rĂ©cupĂ©rer les Ă©lĂ©ments riches en minĂ©raux et obtenir de l’engrais … pour faire pousser de nouveaux lĂ©gumes!

Il est pas beau le cercle vertueux ?

Il existe plusieurs façons de composter. Chez nous, dans notre petit appart Parisien de 58 m2, nous avons envisagĂ© d’en avoir un, mais pour cela un balcon eut Ă©tĂ© nĂ©cessaire. Nous avons des amis qui ont leur lombricomposteur sur leur balcon, et ça se passe très bien ! Les petits vers de terre font le boulot, il n’y a pas d’odeur, les vers restent bien Ă  l’intĂ©rieur (ils dĂ©testent la lumière donc ne sortent pas) et leurs plantes de balcon sont magnifiques grâce Ă  l’engrais rĂ©cupĂ©rĂ© !

Mais pas de balcon, pas de lombricomposteur. Qu’Ă  cela ne tienne, on a trouvĂ© dans notre quartier un composteur au sein d’un jardin partagĂ©: les jardins de Nour

Chaque adhĂ©rent peut venir jardiner, faire pousser des petits lĂ©gumes et des herbes aromatiques… et apporter ses dĂ©chets vĂ©gĂ©taux pour alimenter le composteur !

Nous gardons donc soigneusement dans un seau toutes nos Ă©pluchures, coquilles d’oeufs et autres dĂ©chets verts pour les y apporter chaque semaine. Je cale le seau dans mon triporteur ou bien sous la poussette, et avec les enfants, nous allons « nourrir les vers de terre ». On en profite pour regarder la vie qui grouille dans ce grand bac en bois, observer ce qui pousse dans le jardin…

Contrairement aux idĂ©es reçues, il n’y a aucune odeur dans notre cuisine ! Je place toujours au fond de mon seau des petits morceaux de boite d’oeufs en carton. Cela sert Ă  aĂ©rer le compost, les vers sont sensibles Ă  ne pas ĂŞtre « Ă©touffĂ©s » sous les vĂ©gĂ©taux humides.

🎤 C’est l’histoooooire de la viiiiie 🎼

Une rĂ©ponse sur « 🌾 composter, c’est pas compliquĂ© ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s