Catégories
décroissance

🩋 j’ai renoncĂ© Ă  un certain confort pour amĂ©liorer ma qualitĂ© de vie

Commençons par quelques définitions: le CONFORT est ce qui contribue à la commodité de la vie matérielle.

La QUALITÉ DE VIE est un concept beaucoup plus complexe, qui engloberait de nombreux paramĂštres tels que le bonheur, la santĂ© ou la libertĂ©. Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la SantĂ©) la qualitĂ© de vie est « une combinaison des facteurs psychologique, physique, social et matĂ©riel pour Ă©valuer le bien-ĂȘtre de l’individu ».

On peut donc distinguer les deux: le confort s’apparente Ă  une vie « pratique, facile », tandis que la qualitĂ© de vie s’apparente Ă  un bien-ĂȘtre global de la personne.

Et bien je crois que nous ne pouvons pas prĂ©tendre pleinement aux deux. A un certain stade, confort et qualitĂ© de vie ne peuvent plus cohabiter, et c’est lĂ  tout le problĂšme: choisir c’est renoncer. Et il faut bien reconnaĂźtre que renoncer, c’est parfois difficile.

Si je choisis de consommer des plats dĂ©jĂ  prĂ©parĂ©s, on peut parler de confort: quelques minutes de micro-ondes suffisent pour manger une blanquette, je n’ai fourni absolument aucun effort pour cuisiner ce plat. Ultra-pratique, cette solution m’offre un confort absolu.

En revanche, qu’en est-il de ma qualitĂ© de vie si je choisis de consommer Ginette-la-blanquette-toute-faite ? Les conservateurs prĂ©sents dans ce plat viendront abĂźmer ma santĂ© (sans parler de la trĂšs probable montagne de sel qu’il s’y cache), l’emballage en plastoc terminera brĂ»lĂ© dans un incinĂ©rateur au dĂ©triment de ma santĂ© respiratoire (et de celle des autres), je n’aurai toujours pas Ă©largi mon savoir-faire culinaire… au final les saveurs de ce plat me laisseront un arriĂšre-goĂ»t bien amer.

Ce principe peut s’appliquer Ă  tous les aspects de notre vie. Pour ne donner qu’un exemple: j’ai renoncĂ© aux couches jetables. C’est pourtant incroyablement confortable une couche jetable: Hop, aussitĂŽt retirĂ©e, on essuie tout ça avec un coton, (jetable lui aussi) emballĂ© c’est pesĂ©, et tout part Ă  la poubelle. Le confort a l’état pur.

D’accord, mais la qualitĂ© de vie ? Ces couches jetĂ©es Ă  la poubelle, nous en respirons les fumĂ©es toxiques une fois qu’elles sont incinĂ©rĂ©es. (Beurk) Par ailleurs, les couches jetables sont constituĂ©es en grande partie de plastique: les fesses de nos bĂ©bĂ©s (parties du corps particuliĂšrement sensibles) sont en contact permanent avec du pĂ©trole pendant plusieurs annĂ©es de leur vie ! En effet, une couche jetable = une tasse de pĂ©trole. CĂŽtĂ© sous-sous : les couches jetables reviennent beaucoup plus chĂšres que l’investissement en couches lavables … bref, question qualitĂ© de vie, la couche jetable c’est pas le top.

Alors c’est vrai que ça prend un peu de temps, il faut les entretenir au quotidien nos couches lavables, et les emporter si on se dĂ©place, donc anticiper les lessives, c’est moins pratique que du jetable, moins confortable.

Mais voilĂ , choisir c’est renoncer. Je ne peux pas avoir le confort/pratique du jetable, tout en maintenant la qualitĂ© de vie de mon bĂ©bĂ© et de son environnement.

Choisir c’est renoncer. Et je suis tellement heureuse de me sentir libre de pouvoir choisir ! 🩋

6 rĂ©ponses sur Â«Â đŸŠ‹ j’ai renoncĂ© Ă  un certain confort pour amĂ©liorer ma qualitĂ© de vie »

Bravo pour ton blog dont les articles sont inspirants.
Le chemin vers la rĂ©duction de nos dĂ©chets et vers la dĂ©croissance est parfois difficile, surtout quand on doit aller Ă  contre-courant de la sociĂ©tĂ© et des habitudes familiales. Expliquer Ă  son enfant pourquoi il doit faire diffĂ©remment des autres enfants n’est pas simple non plus.
En revanche, beaucoup de petites choses du quotidien ne relĂšvent que du bon sens, comme le faisaient nos parents ou grands-parents (ne pas faire de douche complĂšte tous les jours mais se laver au lavabo, garder les objets longtemps et les rĂ©parer, ne pas « javelliser » son appartement comme s’il s’agissait d’un hĂŽpital etc.) et chacun devrait au-moins commencer par cela.

J'aime

Juste un petit mot pour dire que je suis ravie d’avoir eu la chance de voir nos routes se croiser car tes convictions ont bousculĂ© mes habitudes, Ă  petite Ă©chelle et petit Ă  petit… mais vaut-il mieux un petit pas que pas de pas du tout?

J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s