Catégories
vie de famille

🍎 le syndrome de la pompote

On veut du PRA-TIQUE ! Nos vies vont à mille à l’heure, on n’a plus le temps de rien donc fissa fissa, ouvre le bec mon petit chat et appuie dessus, la compote va couler sans effort dans ta bouche, et hop à la poubelle. (L’emballage de la compote hein, pas le p’tit chat) 😾

La libĂ©ration de la femme, il y a quelques annĂ©es, c’était l’apparition de la couche jetable. Tant pis pour la planĂšte, Ă  l’époque on ne s’en souciait pas, c’était un tel progrĂšs ! Et je le comprends trĂšs bien d’ailleurs. On ne rĂ©utilise plus, on jette, c’est formidable. Mais aujourd’hui, la libĂ©ration de la femme, c’est la pompote.

C’est vrai, on n’a mĂȘme plus besoin de transporter la compote en pot, ni de bien penser Ă  emporter aussi la cuillĂšre qui va forcĂ©ment finir toute collante au fond d’un sac Ă  main et qu’on retrouvera pleine de miettes une semaine plus tard … alors la pompote c’est ZE solution. On jette le tout Ă  la poubelle, le petit a pris un bon goĂ»ter, tout le monde est content.

Oui mais …

Pour 10 secondes de compote, ce sont des milliers de tonnes de dĂ©chets non recyclables qui partent Ă  la poubelle. Et on ne le rĂ©pĂ©tera jamais assez, la poubelle c’est:

– soit une dĂ©charge (une montagne de dĂ©chet qui s’accumulent et se dĂ©composent/fragmentent trĂšs lentement dans la nature, au dĂ©triment des sols et des nappes phrĂ©atique);

– soit un incinĂ©rateur (essayez de brĂ»ler du plastique chez vous, vous allez vite comprendre le problĂšme). On s’empoisonne.

… et de surcroĂźt, nos enfants deviennent lĂ©gĂšrement empotĂ©s: Ă  quel Ăąge nos enfants vont-ils dĂ©couvrir qu’au milieu d’une pomme il y a un trognon et des pĂ©pins ? Nos enfants sont tellement biberonnĂ©s au pratique qu’ils ne savent mĂȘme plus croquer dans un fruit ! Nous les rendons dĂ©pendants au super-pratique, adeptes du sans-effort et tout-jetable, soumis Ă  l’hyperconsommation. Le syndrome de la pompote.

Soyons francs, la vraie vie, en rĂ©alitĂ©, n’a rien de prĂ©mĂąchĂ©. Alors prenons notre courage dans une main, une belle pomme dans l’autre, et apprenons Ă  nos enfants Ă  croquer dedans comme on croque la vie ! 🍏

(Ils n’en seront que plus dĂ©gourdis)

Une rĂ©ponse sur Â«Â đŸŽ le syndrome de la pompote »

Stannou a dĂ©couvert le plaisir de la compote Ă  la gourde – et quel plaisir de le revoir manger des fruits choisis par moi, des compotes faites par MOI mais dans une superbe gourde marmotte (ou ragondin… pas encore Ă©clairci ce point!)

J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s