Catégories
alimentation réduire ses déchets

🍝 les pĂątes au ketchup et le crĂ©mier (Jean de La Fontaine)

A cƓur vaillant, rien d’impossible.

Au dĂ©but de notre dĂ©fi zĂ©ro dĂ©chet, Ă  chaque fois que l’on jetais quelque chose Ă  le poubelle, on se demandait « comment va-t-on faire la prochaine fois pour consommer ce produit sans avoir Ă  jeter quoi que ce soit Ă  la poubelle ? » 🧐

Par exemple: petit dĂźner tout simple: pĂątes, ketchup, fromage rĂąpĂ©. (Mmmh, le bonheur est dans les choses simples n’est-ce pas)

On avait donc:

  • Le paquet de pĂątes industrielles > emballage plastique Ă  jeter
  • Le pot de ketchup industriel > emballage plastique Ă  jeter
  • Le sachet de fromage rĂąpĂ© industriel > emballage plastique Ă  jeter
Les emballages plastiques jetables, c’est juste plus possible !

Alors réfléchissons. Je voudrais continuer à déguster notre plat familial favori, sans déverser ce fichu plastique sur notre planÚte.

  • Les pĂątes > facile. Je peux en acheter en vrac dans une Ă©picerie vrac (ou en vrac dans des magasins bio). Large choix, tous les prix … bref, ce n’est pas bien compliquĂ© d’éviter l’emballage jetable.
  • Le ketchup > je pourrais le faire moi-mĂȘme. Pourquoi pas, un jour j’essayerai sĂ»rement. Mais j’ai dĂ©couvert que mon Ă©picerie vrac en vend ! Tu viens avec ton bocal propre et tu te sers grĂące Ă  une grande pompe. Le petit plus, c’est qu’il est hyper bon! Je n’avais jamais goĂ»tĂ© un ketchup pareil. On ne s’en passe plus.
  • Le fromage rĂąpĂ© > hum, Ă©pineuse question … qui peut bien vendre du fromage Ă  part une grande surface ? Un crĂ©mier bien sĂ»r !

Alors c’est parti. Me voilĂ  en route pour le crĂ©mier du quartier avec ma boĂźte en verre Pyrex sous le bras, en me demandant comment je vais aborder la chose.

« Bonjour Monsieur, je voudrais heu, ben du fromage Ă  rĂąper (note Ă  moi-mĂȘme: acheter une rĂąpe). Et aussi ce fromage lĂ , et ce petit chĂšvre il a l’air super bon. Est-ce que vous pourriez mettre directement les fromages dans ma boĂźte? »

Le crémier ne moufte pas, saisit ma boßte et commence à prendre les fromages. « Trop facile » me dis-je. Il emballe le premier fromage avec soin dans un papier plastifié, puis encore un autre par dessus, bien plié, et le dépose dans ma boßte.

« Ha, non, je me suis mal exprimée: auriez-vous la gentillesse de mettre les fromages directement dans ma boßte, SANS autre emballage?»

LĂ , le mec commence Ă  me regarder avec des yeux de merlant frit, je redouble donc de sourires en espĂ©rant que ça passe. Il m’explique que c’est pas hygiĂ©nique, que les fromages vont se toucher entre eux, qu’il ne travaille pas comme ça, que ses papiers plastifiĂ©s sont trĂšs bien et que personne ne s’en est jamais plaint.

Je rĂ©ponds (toujours avec le sourire, c’est important hein) que je n’ai pas de poubelle et que je ne saurai pas quoi faire de ses papiers une fois rentrĂ©e chez moi. (C’est un rikiki mensonge, on a encore une poubelle, et nous ne sommes alors qu’au dĂ©but de notre aventure zĂ©ro dĂ©chet)

« Bon, bon, si vous voulez mais j’vous l’dis, les fromages vont s’toucher et puis mgnmgnmgn… » (j’ai pas Ă©coutĂ© la suite, j’étais trop contente qu’il accepte!)

… et depuis il se marre Ă  chaque fois qu’il me voit dĂ©barquer avec mes boites, me sert gentiment et fait des blagues nulles quand je repars du style: « vous ne voulez pas un p’tit sac plastique pour mettre vos boites? ». 🙄

Plusieurs fois, d’autres clients m’ont vue dans sa boutique et on dit Ă  haute voie « bien sĂ»r, c’est une bonne idĂ©e ça, de venir avec ses contenants, c’est pratique. »

Absolument, c’est pratique, je rentre chez moi et la boĂźte va directement au frigo avec le fromage Ă  l’intĂ©rieur. MĂȘme pas besoin de dĂ©baller chaque fromage individuellement pour les stocker. C’est pourtant pas sorcier hein, mais faut juste anticiper avant d’aller faire ses courses, et bien penser Ă  prendre ses contenants.

… et ajouter une rĂąpe Ă  fromage Ă  ses ustensiles de cuisine đŸ„„

Notre dßner favori: pùtes, ketchup, fromage rùpé, fait toujours bien partie de nos habitudes alimentaires. On a cependant observé 3 différences depuis:

  1. Plus rien Ă  jeter Ă  la poubelle.
  2. C’est plus cher. HĂ© oui, le bon fromage, ça se paye. Mais comme on fait des Ă©conomies sur plein d’autres trucs, on s’y retrouve.
  3. C’est vachement meilleur !! On redĂ©couvre le goĂ»t des bonnes choses đŸ€— et ça, c’est merveilleux.

5 rĂ©ponses sur Â«Â đŸ les pĂątes au ketchup et le crĂ©mier (Jean de La Fontaine) »

tu pourrais aussi prévoir une boßte pour chaque type de fromage pour que les odeurs ne se mélangent pas.
c’est chouette comme billet 🙂 trĂšs apprĂ©ciable.
chez nous les pĂątes sont dans des boites en carton (aldi), donc recyclable. je sais que le recyclable n’est pas idĂ©al mais c’est mieux que le plastique.

J'aime

Je pense qu’on frĂ©quente la mĂȘme crĂšmerie puisque suite Ă  tes articles, nous avons aussi dĂ©barquĂ© avec nos boites et il nous a regardĂ© en souriant (sĂ»rement en pensant Ă  vous et en se disant que le monde Ă©tait tombĂ© sur la tĂȘte!)

J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s