Catégories
réduire ses déchets

🎭 faut-il jeter un dĂ©chet Ă  la poubelle ou par terre ?

Quelle question, me direz-vous, il faut le jeter Ă  la poubelle pardi !

Oui oui, absolument … et en mĂȘme temps, il faut bien comprendre que d’une certaine façon, par terre ou Ă  la poubelle, cela revient au mĂȘme.

J’observais un papa au parc donner une pompote Ă  son fiston, et lui expliquer consciencieusement qu’il fallait ensuite bien la mettre Ă  la poubelle pour prĂ©server la planĂšte et laisser les lieux propres etc. Ce papa pense certainement bien faire, il estime enseigner une forme de conscience environnementale Ă  son fils. Mais s’il souhaite VRAIMENT prĂ©server la planĂšte, pourquoi achĂšte-t-il un dĂ©chet pour le goĂ»ter de son enfant ?! (C’est quand mĂȘme pas compliquĂ© de donner du pain, des fruits secs, une pomme …)

Quand un dĂ©chet est produit sur notre planĂšte, il RESTE sur notre planĂšte. On ne peut pas l’envoyer dans la stratosphĂšre. AprĂšs avoir mangĂ© mon paquet de chips, je jette l’emballage Ă  la poubelle. Mais d’une certaine façon, que je le mette Ă  la poubelle oĂč par terre, c’est PAREIL. Il fera toujours partie de notre terre dĂ©sormais. Ce paquet de chips continuera d’exister, pendant des centaines d’annĂ©es, il ne va pas disparaĂźtre comme par magie !

Alors effectivement, les déchets se décomposent trÚs lentement dans la nature:

En regroupant nos déchet dans des poubelles, puis des conteneurs, puis des décharges, on limite la surface étendue de dégradation des sols, donc on préserve un peu la vie terrestre et sous-terrestre (sauf sur les lieux des décharges et les alentours).

En regroupant nos dĂ©chets dans des incinĂ©rateurs, on divise par 3 leur volume, ça permet de limiter l’espace nĂ©cessaire Ă  l’enfouissement du tiers restant (cendres extrĂȘmement toxique). Tant pis pour la vie sous-terrestre sur les lieux de ces dĂ©charges lĂ  … et pour tous ceux qui respirent les fumĂ©es toxiques dĂ©gagĂ©es par les dĂ©chets brĂ»lĂ©s.

Vous l’avez compris, il n’y a pas de solution miracle: nos dĂ©chets, on peut les rassembler, les compresser, les enfouir, les brĂ»ler, les cacher, et se voiler la face. On peut limiter les dĂ©gĂąts, mais au final, nos poubelles restent bel et bien sur Terre. Ce n’est pas parce qu’un dĂ©chet disparaĂźt de notre vue, 👀 qu’il disparaĂźt vraiment.

La seule solution n’est pas dans le traitement du dĂ©chet, la solution rĂ©side dans sa rĂ©ductions drastique. Le meilleur dĂ©chet est celui qu’on ne produit pas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s