Catégories
instruction en famille

📚 Ă©cole Ă  la maison: 1 an plus tard, premier bilan

VoilĂ . On avait laissĂ© tomber tout lien avec l’école lors du premier confinement en mars 2020, il y a un peu plus d’un an.

L’idĂ©e Ă©tait de profiter de cette pĂ©riode de confinement pour transformer notre vision des apprentissages et offrir un rythme diffĂ©rent aux enfants. En bref, on voulait « tester » l’Instruction en Famille. On voulait voir si ça convenait Ă  tout le monde, parents comme enfants: c’est en effet une toute autre vie de famille qui en dĂ©coule !

⏰ 1 an plus tard, l’heure est au bilan, et clairement, il est positif ! 😊

DĂ©jĂ , on est heureux. Et ça, c’est un indicateur important n’est-ce pas ?! 😇

La vie est douce.

Oui oui, il y a bien cette sale histoire de Covid qui nous casse les pieds. đŸ˜€ Mais tout de mĂȘme, on peut dire qu’on a beaucoup de chance car nous restons trĂšs Ă©loignĂ©s de toutes ces prĂ©occupations.

On a aussi vĂ©cu quelques mois difficiles au printemps avec plein de tracas đŸ€Ż: une invasion de punaises de lit (qui a perturbĂ© de nombreuses nuits), une Ă©norme dĂ©convenue suite Ă  l’achat de notre future maison qui a du ĂȘtre annulĂ©e au dernier moment, la menace de ce gouvernement de nous interdire l’instruction en famille 
 pas mal de sources de stress ! C’est la vie, on tient bon.


Nous habitons depuis 1 an Ă  la campagne, les enfants ne vont plus en structure collective au quotidien (ni crĂšche ni Ă©cole ni centre de loisirs) mais passent le plus clair de leur temps en pleine nature đŸŒ±, le nouveau travail de mon chĂ©ri se passe bien, et moi je suis Ă©panouie dans mon rĂŽle de maman et de « parent instructeur ». 😎

L’instruction en famille, c’est surtout l’école dehors ! 🌩

Voici le bilan des points positifs et négatifs de ce nouveau mode de vie:

Points positifs:

  • Nous vivons Ă  notre rythme ! Pas d’horaire imposĂ©, on dort autant qu’on en a besoin, et rien que ça, ça fait une Ă©norme diffĂ©rence ! 🛌 (fini les matins pressĂ©s Ă  stresser tout le monde pour ne pas ĂȘtre en retard 
 c’est nous qui dĂ©cidons du rythme de nos journĂ©es, un luxe immense que nous savourons chaque jour.)
  • Nous passons beaucoup de temps en extĂ©rieur đŸŒŸ. Ballades, picnics, sorties, jeux en plein air, visites culturelles … les occasions sont nombreuses. Et nous observons les bĂ©nĂ©fices sur le bien-ĂȘtre des enfants. On les sent plus dĂ©tendus, ressourcĂ©s, apaisĂ©s. (Pas de crise le soir, tout le monde s’endort avec une « bonne fatigue ».)
  • 1h30 d’instruction formelle par jour suffit amplement. ⏳ Ce temps a lieu le matin, nous nous penchons sur nos livres, cahiers et autres supports dans notre salle d’activitĂ©s, et c’est largement suffisant. Les enfants sont en maternelle et savent lire, compter et commencent l’écriture. Et ils viennent dans leur salle d’activitĂ©, toujours avec enthousiasme, ils aiment apprendre ! PrĂ©server cette joie de la dĂ©couverte chez un enfant, ça n’a pas de prix.
  • Nos enfants ont gagnĂ© en sociabilitĂ©. đŸ„ł on rencontre de nouvelles personnes tout le temps, et c’est toujours une joie pour eux. Avec le dĂ©mĂ©nagement, nous avons rencontrĂ© de nouveau amis, voisins, de nouvelles familles qui vivent l’IEF comme nous, d’autres familles dont les enfants sont scolarisĂ©s … nos enfants jouent et parlent avec tout le monde. Pas de barriĂšre d’ñge, de mode de vie, d’origine. La rencontre est toujours une joie. 😎 Nous participons Ă  des journĂ©es IEF chaque semaine avec les familles IEF de notre rĂ©gion, et il y a souvent des nouvelles familles: nos enfants les accueillent avec enthousiasme Ă  chaque fois, tout comme nous avons Ă©tĂ© accueillis Ă  nos dĂ©buts !

Points négatifs:

  • Je suis H24 avec les enfants 
 alors Ă©videment c’est le deal et ça me convient, mes journĂ©es sont d’ailleurs organisĂ©es de telle façon Ă  me laisser 2h « seule » aprĂšs le dĂ©jeuner chaque jour. Les enfants sont dans la maison mais en temps calme / sieste: interdiction de me dĂ©ranger. En revanche pour me rendre Ă  mes diffĂ©rents rendez-vous mĂ©dicaux dans le cadre de la grossesse, galĂšre galĂšre de caser les enfants Ă  chaque fois 
 🙁 (Heureusement qu’on s’est fait plein d’amis dans la rĂ©gion! Merci les copains !)
  • Nos mĂ©saventures avec l’invasion de punaises de lit đŸȘł ont Ă©tĂ© particuliĂšrement difficiles Ă  gĂ©rer avec les enfants prĂ©sents en permanence Ă  la maison. Bien sĂ»r, nous n’avons pas remis en cause ce choix d’instruction libre, mais gĂ©rer tout le protocole pendant les 45 jours de traitement n’était vraiment pas simple avec les enfants dans les pattes.
  • La pression du gouvernement qui menace la libertĂ© d’instruire en famille ne nous permet pas d’envisager sereinement la suite đŸ€Ź 
 c’est une grande source d’inquiĂ©tude pour nous.

Alors au final, on continue l’Instruction en Famille ou pas ?

âžĄïž Clairement la rĂ©ponse est OUI.

Et cette rĂ©ponse s’impose un peu d’elle-mĂȘme 
 🧐 On avait en tĂȘte de faire le point chaque annĂ©e pour voir si TOUS ENSEMBLE on souhaitait poursuivre l’aventure. Et finalement, continuer l’Instruction En Famille est plus qu’une Ă©vidence:

📍 tout d’abord, comme je le disais au dĂ©but: ON EST HEUREUX AINSI. Notre couple, notre vie de famille, chacun des enfants 
 on est bien. 😊 On a beaucoup de chance c’est certain, et c’est aussi une consĂ©quence de nos choix de vie.

📍les restrictions sanitaires actuellement en vigueur ne nous encouragent pas Ă  scolariser nos enfants : Petit-Lou vient d’avoir 6 ans, le port de la museliĂšre đŸ˜· lui serait donc imposĂ© 6 a 8 heures par jour Ă  l’école. Hors de question. MĂȘme pas en rĂȘve. 🙄 Quand il voit ses amis, il connaĂźt leurs visages, il voit leurs expressions faciales, bref, ils communiquent pleinement. Dans le cadre de l’école aujourd’hui, cela n’existe malheureusement plus. Laissons les enfants respirer bordel ! đŸ€Ź (pardon je m’énerve)

Cette folie n’est pas sans consĂ©quence sur nos enfants, protĂ©geons les !

📍le « niveau scolaire » de Petit-Lou et particuliĂšrement de Sassie-Jolie nous encouragent Ă  poursuivre l’instruction en famille: ils savent lire, compter et entrent dans l’écriture doucement. (Ils ont par ailleurs appris plein d’autres choses Ă©videmment!) donc si on devait les remettre Ă  l’école, leurs Ăąges respectifs les conduiraient en CP et en Moyenne Section de Maternelle đŸ˜±. Ça nous paraĂźt juste impensable de mettre Sassie-Jolie en Moyenne Section alors qu’elle dĂ©vore des petits romans, qu’elle s’intĂ©resse Ă  la gĂ©ographie, l’Histoire, les sciences naturelles, qu’elle sait dĂ©couper-coller-colorier-dessiner 
 📚 (Petit-Lou a aussi un peu d’avance mais s’adapterait toute de mĂȘme bien Ă  sa tranche d’ñge). Bref, on n’avait pas vraiment anticipĂ© ça, mais on ne voit pas bien comment les remettre Ă  l’école aujourd’hui 🧐 tout en prĂ©servant leur soif d’apprendre.

Bref, l’instruction en famille a beau ĂȘtre sĂ©rieusement menacĂ© par ce gouvernement, (sous prĂ©texte de lutte contre l’islamisme, 🙄) nous n’abandonnerons pas aussi facilement.

Contrairement aux discours de Macron et ses copains đŸ€„, aujourd’hui en France đŸ‡«đŸ‡· l’école n’est PAS obligatoire. C’est l’instruction qui est obligatoire. (DĂšs 3 ans)

⁉ OUI MAIS IL Y A UNE LOI VOTÉE RÉCEMMENT QUI VISE À INTERDIRE L’INSTRUCTION EN FAMILLE NON ? (Loi contre le sĂ©paratisme puis rebaptisĂ©e « loi confortant les principes de la RĂ©publique » 🙄)

En effet : Ă  partir de la rentrĂ©e de septembre 2022, l’Instruction en Famille ne sera plus un droit. Elle sera donc interdite, sauf dĂ©rogations trĂšs restrictives. Pour en bĂ©nĂ©ficier, il faudra demander une autorisation Ă  l’administration et remplir l’un des 4 motifs suivants :

« 1° L’état de santĂ© de l’enfant ou son handicap ;

« 2° La pratique d’activitĂ©s sportives ou artistiques intensives ;

« 3° L’itinĂ©rance de la famille en France ou l’éloignement gĂ©ographique de tout Ă©tablissement scolaire public ;

« 4° L’existence d’une situation propre Ă  l’enfant motivant le projet Ă©ducatif, sous rĂ©serve que les personnes qui en sont responsables justifient de la capacitĂ© de la ou des personnes chargĂ©es d’instruire l’enfant Ă  assurer l’instruction en famille dans le respect de l’intĂ©rĂȘt supĂ©rieur de l’enfant. Dans ce cas, la demande d’autorisation comporte une prĂ©sentation Ă©crite du projet Ă©ducatif, l’engagement d’assurer cette instruction majoritairement en langue française ainsi que les piĂšces justifiant de la capacitĂ© Ă  assurer l’instruction en famille ».

L’autorisation par l’administration ne sera valable que pour une annĂ©e. 🕰

✏ Par dĂ©rogation cependant, Ă  titre transitoire, les enfants pratiquant actuellement l’IEF pourront continuer pendant deux ans l’Ă©cole Ă  la maison, mĂȘme s’ils n’entrent pas dans ces 4 cas restrictifs, Ă  condition que les contrĂŽles effectuĂ©s aient Ă©tĂ© positifs en 2020-2021.

(>>> ce qui est notre cas, ouf! Donc nous sommes libres jusqu’à 2024
 enfin seulement nos 2 aĂźnĂ©s, mais pas Symsym qui aura 3 ans en septembre 2022 et qui sera obligĂ© d’aller s’assoir 8h par jour sur une chaise d’école pour regarder une maĂźtresse masquĂ©e. đŸ€Ż)

đŸŒȘ Cette mĂȘme loi confortant le respect des principes de la RĂ©publique prĂ©voit Ă©galement, pour les Ă©tablissements privĂ©s hors contrat, une rĂ©pression pĂ©nale aggravĂ©e pour les peines dĂ©jĂ  existantes Ă  l’encontre des directeurs d’Ă©tablissement et la fermeture administrative des Ă©tablissements, dĂ©cidĂ©e par le prĂ©fet, y compris pour non respect de la mise en demeure ; jusqu’alors un Ă©tablissement hors contrat ne pouvait ĂȘtre fermĂ© que par un juge !


đŸ’ȘđŸ» Nous n’avons pas dit notre dernier mot, de nombreuses associations de familles IEF se battent pour dĂ©fendre ce droit Ă  l’instruction libre. Pour que ce choix d’instruction reste sous un rĂ©gime DÉCLARATIF, et non sous un rĂ©gime d’AUTORISATION Ă  obtenir.

⚖ N’oublions pas que toute loi peut ĂȘtre abrogĂ©e, tout est possible 
 les Ă©lections prĂ©sidentielles de 2022 ne sont plus trĂšs loin. 🗳

😀 En bref, aprĂšs un peu plus d’un an d’IEF, le bilan est plus que positif pour notre famille, nous poursuivons donc une seconde annĂ©e dans la joie, l’espĂ©rance et la dĂ©termination. đŸ’ȘđŸ»

Pour plus d’infos vous pouvez consulter:

Peut-on toujours faire l’Ă©cole Ă  la maison en septembre 2021 ?

Accueil

https://www.lesenfantsdabord.org

Association UNIE – Bienvenue

Accueil

4 rĂ©ponses sur Â«Â đŸ“š Ă©cole Ă  la maison: 1 an plus tard, premier bilan »

Je suis un peu (complĂštement) dĂ©connectĂ©e de l’actualitĂ© française et j’ignorais ce projet
 de plus en plus de totalitarisme dans toutes les dĂ©cisions qui sont prises, c’est trĂšs inquiĂ©tant. Sauf qu’à vouloir faire rentrer tout le monde dans leur moule, il ne restera que des tartes đŸ€š

J'aime

Article tres bien Ă©crit et encourageant.
Oui la vie en ief est belle !
Par contre c’est a partir de la rentrĂ©e 2022 que la loi restrictive sur l’instruction sera applicable, donc Ă  la rentrĂ©e 2021 le rĂ©gime dĂ©claratif (er pas d’autorisation) sera encore de vigueur.
La loi emet une possibilitĂ© de l’ief avec projet pĂ©dagogique entre autre devra etre non discriminatoire sans son dĂ©cret d’application.
Soyrce info:
https://laia-asso.fr/

J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s